Biologie de l'habitat, géobiologie, ingénierie

Géobiologie scientifique

De tous temps, l’Homme a cherché, à l’instar des animaux, à se mettre à l’abri d’un environnement quelque fois hostile et où il se sentait bien. Pour ce faire, il a appris peu à peu, l’art de construire en des lieux propices et en harmonie avec la nature selon ses besoins vitaux. Malheureusement, au fil du temps, et en particulier durant ces dernières décennies, il a perdu ce contact privilégié suite à un développement exponentiel des nouvelles technologies. La géobiologie scientifique lui permet de renouer des liens oubliés sans renoncer aux avantages d’une modernité maîtrisée. De manière très résumée, elle permet notamment de localiser des éléments perturbateurs tels que :

  • Grottes, cavités, veines d’eau et rivières souterraines, failles, anomalies géologiques,…
  • Perturbations des champs d’énergie et électromagnétiques naturels ou artificiels
  • Présence de Radon (gaz naturel radioactif incolore et inodore), rayonnements ionisants
  • Réseaux telluriques (Hartmann, Curry, grand diagonal, grand réseau de Benker,…)
  • Installations techniques des fluides

De manière succincte, la géobiologie est l’étude de l’influence du sol sur tout ce qui est vivant (homme, animal, végétal).

Photo utilisé dʼaprès Creative Commons Ӎѧҧ@Ҷҿ, Gruenewiese86  © 2014 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode